La quête d'Ewilan T1 de Pierre Bottero




Broché (intégrale) 261 pages


Si rien ne distingue Camille des autres élèves de sa classe, l’adolescente est néanmoins très différente de ses semblables. Incroyablement surdouée, ignorée par ses parents adoptifs, elle se retrouve un beau jour propulsée dans un monde parallèle aux multiples dangers. En compagnie de son ami Salim, Camille apprend qu’elle se nomme Ewilan, qu’elle appartient à l’empire de Gwendalair et qu’elle a le pouvoir de le sauver… 




Excellent - Bon - Moyen - Déception


C'est avec un peu d'appréhension que j'ai commencé cette lecture. J'avais placé la barre assez haut et je me serais détestée si je n'avais pas aimé. Je voulais aimer. Je me sentais obligée d'aimer cet univers qui m'avait l'air si riche, si complet, si.... magique. Et bien je ne suis pas déçue, loin de là.

Pierre Bottero est -je ne dirais pas étais- connu pour ses univers tellement immenses et tellement ficelés de façon à ce que le lecteur soit embarqué dans l'histoire et puisse s'immiscer dans les moindres détails d'un monde qui parait si réel. Et ce fût le cas ! Pour être honnête, je ne m'attendais pas à être embarqué d'une telle façon, mais je ne vous cache pas que c'est ce que je rêvais. Je désirais être emportée par cette univers, hâpée par le récit et ne plus vouloir lâcher ce livre.


On commence l'histoire dans le vif du sujet. Camille, jeune surdouée de presque 14 ans, aux yeux violet, disparaît tout à coup dans le royaume de Gwendalavir, pendant quelques instants. On découvre avec elle l'existence de ce monde dont elle est originaire mais dont elle ne connaît pas encore l'existence. Elle a un meilleur ami, Salim, qui sera se montrer digne d'elle et de son amitié. On peut se poser aussi la question d'une quelconque ambiguité entre les deux héros, car on sent très vite que Salim éprouve des sentiments bien plus fort que l'amitié pour Camille. Ces sentiments sont mignons, attachants, j'ai beaucoup cette véritable impression d'ambiguité entre ces deux personnages car c'est un élément qu'on peut réellement ressentir à cet âge-là, ne pas savoir ce que l'on ressent, le flirt... Tout cela est représenté de façon très propre, très touchante. J'ai également beaucoup apprécié le fait que Salim est un compagnon fidèle, mais également impressionné par son amie, Camille.


En ce qui concerne les personnages, je crois que ce qui m'a le plus étonnée, et agréablement, ce que Pierre Bottero a peint deux amis, de catégorie sociale totalement opposée : Camille, fille (adoptive, certes) d'un couple de bourgeois vivant dans la belle société, et Salim, jeune garçon de couleur, habitant un quartier pauvre, qu'on pourrait qualifier de "quartier chaud". Pour de jeunes lecteurs, cet élément est un plus qu'il ne faut pas négliger.


Pour l'intrigue, il faut le reconnaître, certaines actions sont assez simples, et assez rapides. Mais, il ne faut, à aucun moment, oublie quel public est visé. Une intrigue remplie d'embuches trop compliquées découragerait le jeune lecteur qui pourrait abandonner le livre. Et je dois ajouter que, même si certains éléments peuvent paraître simples, l'histoire reste un régal dont on veut toujours en savoir plus.


Et le meilleur pour la fin : le monde fantastique. L'empire de Gwendalavir est un monde si complet, si riche de ses habitants, de ses paysages. J'avais l'impression que Pierre Bottero nous contait le récit d'un pays lointain, mais non imaginaire. Des faits, même infimes, rendent crédible ce monde inventé. Les créatures semblent si réelles, que j'avais l'impression qu'elles pouvaient réellement m'attaquer. Les couleurs sont si palpables, la plume de l'auteur donne envie d'y croire...



Pour terminer, je dirais que les aventures d'Ewilan SONT A LIRE IMPERATIVEMENT. En tant qu'amoureux de la littérature, il ne faut pas passer à côté de ce chef-d'oeuvre. On se doit de découvrir ce monde, tout d'abord pour rendre hommage à l'auteur, mais également parce que c'est, pour moi, un univers dont on ne pourra jamais se lasser et qui est à la hauteur du pays imaginaire de Barrie ou du pays des merveilles de Lewis Caroll.





Commentaires

  1. On en m'en dit que du bien ! Vraiment, il faut que je découvre cet univers fantastique...

    RépondreSupprimer
  2. Il faut vraiment que je lise cet auteur un jour !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés